La création à Bordeaux Voyages et artisanat

Toulouse Lautrec et le bassin d’Arcachon

Toulouse Lautrec : Un peintre amoureux du Bassin d’Arcachon

Vue du Bassin d'Arcachon prise de l'avant du yacht "Cocorico "
Vue du Bassin d’Arcachon prise de l’avant du yacht « Cocorico « 

Henri de Toulouse-Lautrec est un peinte , lithographeaffichiste et illustrateur français, né le  à Albi et mort le 

Vie parisienne

Toulouse-Lautrec a vécu pour son art, il a peint le mode de vie de la Bohème parisienne de la fin du xixe siècle.
Considéré comme « l’âme de Montmartre », le quartier parisien où il habitait depuis 1884, ses peintures décrivent la vie au Moulin-Rouge et dans d’autres cabarets  montmartrois ou parisiens. Il peint Aristide Bruant mais aussi  les maisons closes qu’il fréquente. Une des femmes qu’il a le plus représentée est La Goulue, danseuse excentrique qui a importé le cancan d’Angleterre en France.

La goulue
La goulue

Les points d’ancrages de Toulouse Lautrec en Gironde

Malromé

Henri de Toulouse-Lautrec a toujours eu des attaches fortes avec le sud-ouest.
Son oncle Ernest Pascal était Préfet de la Gironde et possédait un château à l’est de Langon.
L’incompatibilité d’humeur entre les deux parents entraînera leur séparation. Henri restera sous la garde de sa mère qui achètera, pour se rapprocher de sa famille le château viticole de Malromé au nord de Langon.

Portrait de la mère de Lautrec
Portrait de la mère de Lautrec

À Malromé, en jeune homme de bonne famille, et dépendant financièrement de sa mère, il réalisera par politesse plusieurs portraits de membres de la famille et d’amis,  rien de comparable avec les sujets qui ont fait sa renommée parisienne!!!!

Taussat

Toulouse Lautrec : Voile sur le bassin d'Arcachon
Toulouse Lautrec : Voile sur le bassin d’Arcachon

Henri de Toulouse-Lautrec a huit ans, en 1872, quand il séjourne à Arcachon avec sa mère Adèle et d’autres membres de sa famille issus de la noblesse.

Depuis ces vacances d’enfance Toulouse Lautrec reviendra souvent sur le bassin d’Arcachon chez des cousins ou amis. Il découvrira le bourg de Taussat près de Lanton en 1885 par l’intermédiaire d’un ami et colocataire parisien, le médecin hygiéniste Henri Bourges.

Loin du tumulte parisien  il viendra s’évader, se reposer effectuant ainsi une sorte de cure. En effet une maladie dégénérative des os, due à une forte consanguinité de ses parents, lui a atrophié et déformé les membres. Ses jambes ne se sont jamais développées normalement . Il ne dépasse pas 1,52 mètre.

La voile et les  baignades lui feront un peu oublier son handicap physique et lui redonneront la  joie de vivre. Ce pan méconnu de l’existence du peintre donnera vie à de nombreux tableaux qui témoigneront de son passage sur le bassin d’Arcachon. Ces peintures seront souvent destinées à remercier ses hôtes de leur accueil.

Lautrec a pris l’habitude partout où il déjeune ou dîne de griffonner sur les nappes ou les serviettes. La patronne de « l’hôtel des voyageurs »  ne supporte pas du tout ces fantaisies, elle n’apprécie pas du tout non plus que le « nabot » tourne autour de sa fille, ni qu’il s’enivre régulièrement le soir. Mais comme tous les autres commerçants, elle accepte son comportement… et ses pièces d’argent.

La fin de sa vie à Bordeaux

La production artistique de Lautrec en Gironde reste assez très mal connue. A la fin de sa vie il travaillera huit mois à Bordeaux, où il s’est réfugié, peignant essentiellement des scènes d’opéra.

Portrait de Paul-Viaud à Taussat
Portrait de Paul-Viaud à Taussat

Toulouse Lautrec a été alcoolique pendant la plus grande partie de sa vie d’adulte, et à la suite de complications dues à l’alcoolisme et à la syphilis, il meurt à près de 37 ans.

                         Il est enterré à Verdelais (Gironde) à quelques kilomètres de Malromé.

Pour les amateurs

Les livres

« Le Bassin d’Arcachon, Paradis des peintres (1820-1850) » de Jacques Sargos (éditions L’Horizon chimérique). On y rappelle la « vie solaire, heureuse, sportive » que mène Toulouse-Lautrec sur le Bassin, naviguant entre Arcachon et Taussat, « et son programme habituel à Arcachon: « bateau, manger, dormir »… ».

« Toulouse-Lautrec en vacances, Bassin d’Arcachon – Château de Malromé » aux éditions L’Horizon chimérique. Dans cet ouvrage richement documenté – Prix de l’Académie du Bassin d’Arcachon en 2014 -, l’auteur explore les liens du peintre avec le Bassin.

Le musée d’Albi

Installé dans le palais de la Berbie, avec plus de mille œuvres, tableaux, lithographies, dessins et affiches, le musée d’Albi possède la plus grande collection de Toulouse-Lautrec au monde.

Toile de Toulouse Lautrec
Toile de Toulouse Lautrec

A très vite

Catherine

Réagir ? Laisser un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :