Tendances créatives

Prix Nobel de la paix : Le docteur Denis Mukwege

Dérogeant pour une fois à mes chroniques légères, je souhaite aujourd’hui, partager avec vous mon admiration profonde pour le dernier prix Nobel de la paix : Le docteur Denis Mukwege.

Plusieurs fois sélectionné, il vient enfin de recevoir ce prix prestigieux avec sa colauréate, Nadia Murad. Le prix Nobel de la paix  leur a été attribué en récompense de leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre.

Denis Mukwege et Nadia Murad prix Nobel de la Paix
Denis Mukwege et Nadia Murad prix Nobel de la Paix

Denis Mukwege

Denis Mukwege, est congolais, né le 1ier  à Bukavu dans le Kivu, province du Congo belge ( actuelle république démocratique du Congo (RDC) ). Il est gynécologue et militant des droits de l’homme.
Surnommé « l’homme qui répare les femmes », il a reçu de nombreuses distinctions pour son engagement contre les mutilations génitales pratiquées sur les femmes en république démocratique du Congo, dont le prix Sakharov en 2014 et maintenant en 2018,le prix Nobel de la paix.

Docteur Denis Mukwege
Docteur Denis Mukwege

La République Démocratique du Congo ( RDC )

La RDC est le deuxième plus vaste pays d’Afrique après l’Algérie. Le français est la langue officielle.

Carte de l'Afrique
Carte de l’Afrique

La République démocratique du Congo est dotée d’incommensurables ressources minérales (coltan, diamants, or, cuivre, cobalt, zinc, manganèse…), de ressources forestières très riches, de vastes sols fertiles pour l’agriculture (café, tabac, thé…) et d’une faune exceptionnelle (gorilles, okapis…)

Mais malgré toutes ses richesses, la république démocratique du Congo  est l’un des pays les plus pauvres du monde.

Dans ce pays ravagé par les guerre  incessantes, une grande partie de l’exploitation et de l’exportation des produits miniers se fait clandestinement. Il y a longtemps que les richesses de la RDC ont attiré la convoitise des pillards, des équipes dirigeantes, des pays voisins et même des occidentaux.

Pratiqué par tous les groupes armés, depuis des dizaines d’années et sur toutes les tranches d’âge le viol est utilisé comme une arme de découragement pour les camps adverses, causant d’énormes dégâts sur la population civile.

En avril 2010 la représentante de l’ONU qualifie Bukavu  de « capitale mondiale du viol ». En 2011, selon une étude réalisée par trois chercheurs, quatre femmes seraient violées toutes les cinq minutes, soit presque une femme par minute. L’Onu parle de 500 000 viols commis à l’est du Congo. La RDC est le pays le plus dangereux au monde pour la femme.

Le travail du docteur Mukwege

Le docteur Denis Mukwege, opère les femmes dont l’appareil génital a été détruit lors de viols barbares.
Depuis 1999, ce médecin aurait ainsi redonné leur dignité à près de 40 000 femmes de la région.

Extrait du film de Thierry Michel "L'homme qui répare les femmes".
Extrait du film de Thierry Michel « L’homme qui répare les femmes ».

Dans son hôpital de Panzi, il fait face à la terreur : viols collectifs, souvent avec objets contondants, avortements à mains nues, utérus et seins sectionnés… Outre le traumatisme, les dégâts physiques occasionnent des plaies purulentes, des incontinences, une stérilité qui condamnent ces femmes à vivre dans la misère et l’isolement. Le Dr Mukwege n’aime pas nommer les responsables ni compter les victimes mais, depuis des années, il ne cesse d’alerter la communauté internationale.

Denis Mukwege dérange les autorités congolaises et les milices locales, prêtes à tout, pour faire main basse sur les précieuses ressources minières. En 2012, on tente de l’assassiner chez lui. Depuis, il vit sous protection des Nations unies.

Le viol des femmes congolaises est devenu «une arme de guerre», leur corps est un «champ de bataille». 

                                         Comment pouvons-nous nous taire ?

Nadia Murad est devenue ambassadrice de bonne volonté des Nations unies pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains, le 16 septembre 2016. Nadia Murad est d’origine kurde, elle est née en 1993 à Kocho en Irak, c’est une militante irakienne des droits de l’homme. Elle a été esclave sexuelle de DAESH, elle a été battue et violée  pendant plusieurs mois.

Nous sommes très fières de ces deux prix Nobels de la paix …

A très vite

Catherine

:) ET VOUS ? QU'EN PENSEZ VOUS ? Votre avis nous intéresse :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.