La création à Bordeaux

L’Hermione et Lafayette

Nos beaux voiliers sont maintenant repartis « voguer vers d’autres cieux ».

Le Tarangini venu d’Inde, le Kaskelot du Royaume uni, le Morgenster des Pays bas, ElGaléon venu d’Espagne, l’élégante Etoile du Roy, le Belem, La Belle Poule et bien d’autres, amarrés durant quelques jours sur le port de Bordeaux ont enchanté nos yeux…

Feu d'artifice à la fête du fleuve à Bordeaux
Feu d’artifice à la fête du fleuve à Bordeaux

Mais l’Hermione toute habillée de bleu et de jaune a tout particulièrement touché mon cœur.

L’Hermione, frégate du XVIIIe siècle et du XXIe siècle 

La construction de la réplique de la célèbre frégate, a débuté à Rochefort en 1997 sous l’impulsion de l’Association Hermione-La Fayette. Le 18 avril 2015 après bien des années d’efforts l’Hermione prenait la mer vers les États-Unis pour son grand voyage inaugural. Elle empruntait ainsi, 235 ans après, le même chemin que son prestigieux modèle.

L'Hermione frégate du 18ième siècle
L’Hermione frégate du 18ième siècle

Construite en 1778 l’Hermione, a elle aussi vu le jour à Rochefort. Après 11 mois de travail, elle fut achevée en 1779. Servant à pourchasser les navires-corsaires et navires marchands, elle servait également à protéger les bâtiments d’une escadre.

L’Hermione un navire à jamais lié à la légende de La Fayette

L’Hermione est non seulement un témoin de l’histoire navale de la France, mais elle représente aussi le symbole de la fraternité franco-américaine à travers un navire qui a attaché son nom à celui d’un homme : La Fayette

C’est en effet à bord de l’Hermione que La Fayette a rejoint Boston le 28 avril 1780, pour aider les insurgés et le Général Washington, à combattre les Anglais, pour l’indépendance de l’Amérique. La Fayette a joué un rôle décisif aux côtés des Américains, contre le pouvoir colonial britannique et en particulier lors de la victoire de Yorktown en octobre 1781. L’Hermione a elle aussi prit part à de nombreux combats et en est  toujours sorti victorieuse.

Monsieur de Lafayette
Monsieur de Lafayette

En 1783 Les anglais reconnaissent l’indépendance américaine. En 1784 La Fayette accepte l’invitation de G.Washington à lui rendre visite. Ce sera un voyage triomphal dont les échos renfonceront sa popularité en France.

En 1793, pendant la révolution française, l’Hermione reprend du service comme navire de guerre. Le 20 septembre 1793, à la sortie de l’estuaire de La Loire, suite a de mauvaises manœuvres, l’Hermione fait naufrage et coule en quelques heures. Après des fouilles archéologiques en 2005, plusieurs objets sont récupérés et certaines parties de la frégate sont remontées comme le gouvernail et l’ancre de 4 mètres de long.

La Fayette, le héros des deux mondes

En France  : il participera à l’écriture de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen, il sera un ardent défenseur de l’abolition de l’esclavage, et prônera la reconnaissance de la religion protestante.

Après la révolution de 1789, La Fayette décide de signer tous ses courriers d’un « Lafayette » en un seul mot, en réaction contre le système nobiliaire.

Aux États-Unis  : Son nom est synonyme d’estime et de reconnaissance. Il bénéficie du rare privilège d’être « citoyen d’honneur des États-Unis d’Amérique ».

Homme politique adulé, contesté, voire détesté, Lafayette restera cependant toujours l’homme de la Liberté.
Et cette phrase : LAFAYETTE NOUS VOICI ! restera dans les mémoires comme l’hommage des soldats américains qui, à deux reprises nous aiderons à retrouver notre Liberté.

Revenez-nous vite grands voiliers, nous nous languissons déjà de vous……

A très vite

Catherine

Réagir ? Laisser un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :