Arts du tissu Voyages et artisanat

Les tissus des Andes

Les tissus des Andes : Le tissage est l’art le plus ancien du Pérou

Dans les vallées du littoral et sur les hauts plateaux du Pérou, se sont épanouies les plus grandes civilisations d’Amérique du Sud, et ceci, jusqu’à l’arrivée des Espagnols au milieu du 16ieme siècle.

Les paysages des Andes
Les paysages des Andes

Dans l’époque précolombienne, la plupart des Amérindiens n’utilisaient pas de système d’écriture, n’avaient pas développé la technologie de la roue, ni celle de la métallurgie, mais le textile tenait une place considérable dans les populations Andines.
Ce matériau était considéré comme bien plus noble que la céramique ou les métaux que nous qualifions de précieux.

Le Tissage Andin : tradition millénaire.

De quand datent les plus anciens textiles précolombiens ?

Les toutes premières traces d’entrelacs ont été retrouvées au Pérou et datent de 8000 ans environ. Les premiers textiles  décorés, datent eux de la période dite archaïque, vers 2800-2500 avant notre ère. Et le métier à tisser est apparu au Pérou environ 1800 ans avant notre ère.

Marché dans les Andes
Marché dans les Andes

Les techniques millénaires du tissage se sont transmises de personne à personne.
Le tissage constituait sans doute l’expression la plus construite de l’esthétique du monde andin. Chaque groupe ethnique avait son style, utilisait des formes, des matières, des motifs, des couleurs qui leur étaient propres. Les tissus, outre leurs valeur esthétique, étaient porteurs de sens, et retranscrivaient une vision du monde et du groupe.

L’Aguayo : Le tissu traditionnel andin

L'aguayo : Porte bébé
L’aguayo : Porte bébé

L’ aguayo traditionnel est un tissu tissé à la main et utilisé par les femmes de l’Altiplano du Pérou et de la Bolivie. Il peut être à base de laine de lama, de mouton ou d’alpaga, et il est teint avec des couleurs naturelles. Dans les temps anciens, c’était l’homme qui utilisait cette étoffe d’aguayo.

Ces grands carrés de tissus servent à porter les bébés dans le dos, à transporter des affaires, à s’asseoir dessus ou à poser toutes sortes de produits à terre. En plus d’être esthétique et symbolique, c’est un objet quotidien très utilisé par les indiens.

Les lamas de l'Altiplano
Les lamas de l’Altiplano

En Bolivie, il existe plusieurs zones où les tissus en aguayo sont fabriqués, chacune possédant ses propres spécificités. En tissant ces pièces d’aguayo, les hommes et les femmes écrivent et peignent des histoires de leur communauté, des symboles de leur culture. Bien entendu, ces histoires et ces symboles sont différents en fonction des régions. En effet, chaque région possède ses propres couleurs, dessins et techniques, et fait son tissage au travers de dessins abstraits, de représentations non figuratives et figuratives ou même de monstres surréalistes.

Costume traditionnel andin
Costume traditionnel andin

Il existe 7 régions où les tissus en aguayo sont encore tissés de manière traditionnelle : la région Nord de La Paz, les régions autour du lac Titicaca (avec la ville de La Paz), Oruro, Cochabamba, El Centro, Potosí et enfin Chuquisaca.

Aujourd’hui il existe de nombreux aguayos industriels de couleurs vives teints avec des produits chimiques. Ces derniers, beaucoup moins chers et très résistants, sont désormais les plus courants sur les marchés.

Alors voyageuses, voyageurs fascinés par le mythe des Incas, prenez le temps de découvrir les fabuleux tissus des cultures amérindiennes, ils vous permettront d’imaginer toute l’histoire…

Recommandation de voyage :

Méfiez vous des lamas de l’Altiplano….

Tintin et Milou au pays du temple du soleil
Tintin et Milou au pays du temple du soleil

Et surtout, ne vous laissez pas faire….

Tintin et Milou au pays du temple du soleil
Tintin et Milou au pays du temple du soleil

A très vite

Catherine

:) ET VOUS ? QU'EN PENSEZ VOUS ? Votre avis nous intéresse :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.