La création à Bordeaux

Jack London : Exposition à Bordeaux

L’exposition  « Jack London dans les mers du sud » est présentée jusqu’au 02 décembre au musée d’Aquitaine de Bordeaux

Cette exposition est une invitation au voyage et à l’aventure. Elle retrace la traversée du Pacifique Sud entreprise par Jack London en 1907 sur son voilier le Snark. De San Francisco à Sydney, ce voyage de plus de 12000 km alimentera quantité de récits et nouvelles de l’auteur.

L’auteur

Jack London ( né John Griffith Chaney ) a vu le jour à San Francisco Californie le 12 janvier 1876. C’est un écrivain américain dont les thèmes de prédilection sont l’aventure et la nature sauvage.
Il a également tiré de sa propre vie de misère, l’inspiration pour de nombreux ouvrages très engagés et à coloration socialiste.
Il a été l’un des premiers Américains à faire fortune dans la littérature.

Les années de jeunesse

Jack London adolescent
Jack London adolescent

 

 

Abandonnée par le père de Jack, Flora, sa mère, épouse, le 7 septembre 1876, un ancien combattant de la  guerre de Sécession devenu veuf, John London, que tout le monde surnomme Jack. John Chaney adopte le nom de famille de son beau-père, ainsi que son surnom ; dès lors, il portera le nom de Jack London.

Jack London a eu une enfance misérable, la famille déménagera de nombreuses fois. Dès quinze ans il commence une vie d’errance dans laquelle  il exercera de nombreux métiers pour survivre.

 

 

La découverte des livres 

Autodidacte, Jack a fait son éducation par les livres.  Il découvre très jeune le livre Signa de la romancière anglaise Ouida, qui raconte l’histoire d’un enfant de ferme italien sans éducation qui devient un célèbre compositeur d’opéra. Il citera ce livre comme la source de son aspiration à la littérature.

Oeuvre de Jack London
Oeuvre de Jack London

Lorsque en 1886 la famille revient à Oakland il  découvre la bibliothèque publique de la ville. Ina Coolbrith, la bibliothécaire le guidera dans ses nombreuses lectures.
Parallèlement à sa passion pour la lecture Jack London développe une attirance aussi fougueuse pour la mer, Son père l’emmène naviguer sur la baie de San Francisco. Pour acheter son premier bâteau il n’hésitera pas à collectionner les petits boulots.

Jack London jeune
Jack London jeune

Liens avec le socialisme

Les expériences ouvrières et les lectures vont donner à Jack London une orientation politique socialiste, classé même alors à l’extrême-gauche.
Dans Le Peuple de l’abîme  il décrit l’horreur des bas-quartiers de l’est londonien. Dans La Vallée de la lune, il montre un couple d’ouvriers, engagé dans les luttes sociales, qui, en proie au découragement, cherche une autre vie dans la nature.
Dès le début de la révolution mexicaine, il soutiendra la cause des insurgés. Les textes qu’il publie en leur faveur sont regroupés dans le recueil Avec vous pour la révolution
Sa conception matérialiste de l’histoire en fait un véritable visionnaire.

Ses inspirations 

Jack London a été un auteur prolifique, écrivant plus de cinquante livres, en majorité des récits d’aventure.
L’écrivain trouvera souvent ses sources d’ inspiration dans ses aventures personnelles.
La fameuse croisière du Snark qu’il organisera avec sa femme Charmian, sur un voilier de 17,5 mètres spécialement conçu pour cette aventure, partira d’Oakland en Californie en 1907 pour un voyage de 7 ans. Cette expédition fournira à Jack London beaucoup de matière à ses récits d’aventures.

La découverte du surf par Jack London
La découverte du surf par Jack London

Après 4 000 kilomètres sans escale l’équipage va rejoindre Hawaïl. Au cours de ce séjour Jack London va découvrir la beauté du surf, et publier de nombreux articles sur ce sport encore méconnu. Le Snark mettra ensuite le cap vers les Marquises, puis vers  les îles de la Société — Tahiti, Moorea, Raiatea, Bora Bora…

Durant les mois suivants, ce sera l’aventure de la Mélanésie, des îles Fidji, et enfin les îles Salomon.

Outre ses récits et des centaines de photographies, Jack London ramènera de ces terres lointaines des objets ethnographiques qu’il gardera précieusement dans son ranch à Glen Ellen, en Californie.

Jack London et sa femme Chamian à Tahiti
Jack London et sa femme Chamian à Tahiti

Son oeuvre

Les œuvres de Jack London ont nourri les rêves d’enfants de très nombreuses générations de par le monde.

Livre de Jack London
Livre de Jack London

Son expérience dans le Grand Nord canadien a inspiré ses livres les plus célèbres : L’Appel de la forêt et Croc-Blanc.

Ces livres, et en particulier Croc-Blanc, paraissent aujourd’hui encore dans les collections destinées à la jeunesse. Ils inspirent des films qui connaissent toujours un grand succès.

Dans Martin Eden, il nous fait partager son expérience de jeune auteur issu d’un milieu pauvre, incompris par la femme riche qu’il aime et rejeté par la famille de celle-ci.

La fin de sa vie

Jack London meurt le  des suites d’un empoisonnement du sang causé par une urémie, maladie dont il souffrait depuis son voyage dans le Pacifique. Au moment de sa mort, il était également atteint de dysenterie, et était rongé par l’alcoolisme.
Son usage de la morphine et son roman Martin Eden ont fait envisager l’hypothèse d’un suicide par overdose. Néanmoins cette hypothèse est rejetée par la majorité des biographes.

Bonnes lectures

A très vite

Catherine

:) ET VOUS ? QU'EN PENSEZ VOUS ? Votre avis nous intéresse :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.