Bordeaux In Love

Festival du Street art à Bordeaux

2e édition bordelaise du festival de Street art ou Shake Well 

 

 

Le festival international de street art

s’est tenu au mois de Juillet sur la rive droite de Bordeaux à la caserne Niel. 120 artistes ont donné libre cours à leur imagination.

Le choix des photos a été difficile il y a  énormément d’œuvres à voir, toutes plus originales les unes que les autres…

Voici un aperçu de quelques artistes :

Alber

Figure montante du street art français Alber poursuit une démarche centrée sur la géométrie pour donner vie à ses portraits atypiques. Souvent en camaïeu les visages de ses personnages sont habités par une émotion subtile.

 

Monsieur Poulet

Apparenté à la mouvance « street art », Monsieur Poulet est un artiste issu de la scène graffiti bordelaise des années 1990.  L’avalanche de couleurs, l’humour et la gaieté qui se dégagent de ces dessins suscitent généralement un sourire bienveillant sur le visage des passants.  Les principales cibles de ce drôle de gallinacé sont les vitrines abandonnées et les maisons murées de Bordeaux et de ses environs.

A-MO

A-MO est un artiste urbain autodidacte né en 1982 qui peint aussi bien sur toile que dans la rue, ou sur les objets … Il est notamment connu pour sa technique du « paintag » (qui consiste à peindre en superposant des tags) et pour ses pochoirs qui jouent avec le contexte urbain.

 

 

David Selor

Cognaçais de 25 ans il signe parfois ses œuvres « Selord ». Il a débuté une bombe à la main mais se tourne plutôt maintenant vers l’art contemporain.

 

Si comme moi vous êtes fan de Street art suivez moi sur ma page Facebook je publierai d’autres photos.
Et surtout bien sur, si vous êtes bordelais, allez vous promener à l’espace Darwin pour contempler les œuvres. Cela peut faire l’objet d’une promenade en famille les enfants sont subjugués. Vu la dimension de ce musée à ciel ouvert ils peuvent circuler en vélo ou en trottinette, une très belle approche de l’initiation à l’art.
A très vite
Catherine

Laisser un commentaire